L'aubergine

Petite histoire

En 1575, Leonhard Rauwolf fit la découverte de l’aubergine à Aleppo, alors qu’il était en mission botanique et nota que cette plante était nommée « melongena » et « bedenigian ». cette aubergine était de la taille d’un œuf d’oie et de couleur violette.

 

L’aubergine est originaire d’Inde et son origine doit être assez lointaine puisqu’il en existe plusieurs noms en sanskrit et de très nombreux en Bengali, en Hindi et dans les autres langues de l’Inde. En Inde, elle est appelée « brinjal ». Elle est cultivée également depuis très longtemps en Chine, au Proche Orient et en Afrique. Il est possible que la Chine soit un centre secondaire d’origine avec le développement de variétés à petits fruits très distinctes des variétés originaires du centre principal d’origine que fut l’Inde.

Un des documents les plus anciens que nous trouvions sur l’aubergine se trouve dans un livre Chinois datant du 5e  siècle, elle fut mentionnée par le médecin Arabe Ibn El Beïthar ainsi que par Albert de Cologne au nord de l’Europe.

 

En Occident, elle est mentionnée, elle est mentionnée pour la première fois, et sous le nom de « Melonge », dans le livre des

« Simples Médecines de Platéarius » et le passage la concernant est inspiré du « Traité des Simples » du juif égyptien Ysaac. Il semble qu’elle ait déjà été en culture dans certaines régions de l’Italie vers la fin du 14e  siècle.

 

Une des premières variétés à atteindre l’Angleterre, vers les années 1500, fut une variété dont les fruits étaient blancs et de la taille d’un œuf de poule, d’où son nom en anglais « eggplant », que l’on retrouve parfois en français « plante à œufs », « pondeuse », « œuf végétal ». Cette variété est encore cultivée de nos jours. Il en existe de toutes formes et de toutes couleurs : vert, rose, blanc, jaune, violet, panachée (source Dominique Guillet Édition 2014).

Propriétés de l'aubergine

L’aubergine contient de nombreux et puissants antioxydants qui protègent des maladies cardiovasculaires et de certains cancers notamment celui du côlon.

Elle renferme des vitamines, magnésium, potassium, zinc … Il faut consommer l’aubergine avec sa peau car ses nutriments sont concentrés dans la peau, choisir une cuisson rapide, à la vapeur par exemple.

Elle est source de fibres qui favorisent la digestion et le transit intestinal.

D’après certaines études, elle serait efficace par rapport à sa teneur en pectine (fibre gélifiant et capturant dans l’intestin les molécules de cholestérol), contre le cholestérol.

 

L’aubergine un aliment minceur

Comme la tomate et l’endive l’aubergine est très peu calorique et recommandée dans les régimes amincissants