Le concombre

Petite histoire

C’est une plante annuelle originaire du nord de l’Inde. Il fut cultivé dans la vallée de l’Indus, il y a au moins 3000 ans et est appelé en sanskrit « soukasa ».

 

Le concombre se répandit ensuite en Chine et au Proche-Orient. On le retrouve chez les anciens Égyptiens et le peuple Hébreu regretta, dans le désert du Sinaï, les concombres de l’Égypte.

Sa culture dans l’Europe du centre est datée plus de deux millénaires. Ceux sont surtout les Chinois et les Japonais qui développèrent les variétés à longs fruits à partir desquelles sont issues les variétés modernes.

 

En France dès le 9ième siècle Charlemagne qui l’appréciait, ordonne sa culture dans ses domaines.

Louis XIX en était particulièrement friand. Pour le lui servir en « primeur » La Quintinie, le jardinier en chef de Versailles, développera alors la production sous serre.

Propriétés nutritionnelles du concombre 

C’est le moins calorique des légumes frais, il est composé de 96 % d’eau avec 10 kcal/100 grammes. C’est un allié minceur très hydratant, il apporte aussi rapidement une sensation de satiété.

Le concombre couvre une partie de nos besoins en minéraux. Il contient 150 mg/100 g de potassium, 23mg/100g de phosphate et 19 mg/100g de calcium.

Consommer le concombre cru pour préserver les A, B, C et E et ses minéraux.

Le consommer effectivement cru avec sa peau car celle-ci renferme de la pectine, une substance qui facilite la digestion et la satiété.

Atouts santé du concombre 

Cet aliment est bon pour la peau.

En application sur la peau, (en rondelles) il a un pouvoir décongestionnant, adoucissant, astringent.

Il retarde les effets du vieillissement de nos cellules.

Mais aussi le concombre en cataplasme sur la peau, apaise des coups de soleil, des irritations, des rougeurs, des dartres et démangeaisons.

Il atténue aussi les cernes (en application sur les yeux) et apaise les rougeurs.

En savoir plus 

Consommer le concombre cru avec sa peau (à condition qu’il soit bio).