Le basilic

Petite histoire

Le basilic, Ocimum basilicum, est une des plantes condimentaires les plus cultivées dans nos jardins. Le genre Ocimum comprend plus de 160 espèces, annuelles et vivaces à courte vie, réparties sur plusieurs continents : Amérique du sud et du centre, Asie et Afrique.

L’aura de cette plante est des plus mystérieuses car elle fut vénérée par les uns et méprisée par les autres.

De nombreux peuples de l’Antiquité en firent une plante sacrée. En Iran et en Malaisie, le basilic est planté sur les tombes. Il est symbole de deuil dans le conte de Boccace « Isabelle ou le pot de basilic ».

Chez les anciens Grecs, le basilic était symbole de haine et de malheur. Ils dépeignaient la pauvreté avec une mendiante en compagnie d’un basilic.

Les romains prétendaient que plus on le maltraitait, plus il prospérait en terre.

En Crête, il symbolise l’amour lavé de pleurs. Une tradition Moldave existe encore selon laquelle tout jeune homme éprouvera de l’amour pour la jeune fille des mains de laquelle il aura accepté un brin de basilic.

Dans certaines régions d’Italie, il est un gage d’amour : la jeune sicilienne ôte le pot de basilic de la fenêtre pour signifier qu’il peut entrer.

En Inde, le basilic est consacré à Krishna et Vishnou et est considéré comme conférant protection à la maison. Tout bon Hindou part se reposer avec une feuille de basilic sur la poitrine : elle est le passeport vers le paradis.

Sur le plan thérapeutique, le basilic a été utilisé pour soulager certains troubles nerveux bénins, pour les migraines et certains rhumatismes. En Amérique centrale, il est utilisé pour des problèmes de surdité. Les feuilles séchées sont alors mises à macérer  dans de l’huile d’olive.

En médecine chinoise il est utilisé pour soulager les maux d’estomac et pour harmoniser la circulation du sang avant et après l’accouchement. Les mexicains l’utilisent pour les crampes menstruelles et les douleurs de l’accouchement. L’huile de basilic est considérée avoir des propriétés vermifuges, fongicides, nématocides, insecticides.

 

Excepté en Inde où le basilic, que l’on sert en offrande aux dieux, n’est pas consommé, on utilise les feuilles et les graines comme condiment. Il sert à faire la célèbre sauce italienne et provençale « le pesto ». 

Le basilic est également appelé « herbe royale », « balicot », « pistou », « calament », « herbe aux sauces », « orangers des savetiers », le basilic est reconnu pour ses propriétés médicinales et ses vertus antiseptiques ou encore toniques.

Il en existe de certaines variétés dont la saveur varie du citron à la cannelle en passant par le jasmin ou l’anis. Citons le basilic romain ou grand basilic, le basilic à feuilles de laitues, le basilic cannelle, le basilic citronné, le basilic thaï, et le basilic africain.

 

Propriétés médicinales du basilic

Antioxydant (il contient de l’acide rosmarinique le principal antioxydant retrouvé dans les feuilles du basilic. Ce dernier agirait de façon synergique avec la vitamine E, des acides phénoliques et les flavonoïdes sont aussi des antioxydants que l’on retrouve dans le basilic), il retarde le vieillissement cellulaire et prévient l’apparition des maladies cardio-vasculaires et de certains cancers.

Tonique digestif, il traite les ballonnements, les indigestions ou les aigreurs d’estomac. fébrifuge et stimulant, il diminue la fièvre, les états fébriles et la fatigue.

Antispasmodique, il apaise les nausées, les vomissements, les spasmes digestifs et gastro-intestinaux.

 

En usage externe

Tonique et analgésique, il réduit les crampes, les douleurs musculaires et les états de fatigue musculaire.

Antispasmodique, il atténue les règles douloureuses.

 

Atouts santé du basilic 

Troubles digestifs, maux de gorge, toux, rhumes. Le basilic est une source de vitamine A (antioxydant), de vitamine C (tonique) et de minéraux (phosphore, calcium, etc.), utiles au développement des tissus osseux.

Utile aussi en gargarismes, le basilic soigne les infections buccales. En cataplasmes sur la peau, il réduit les démangeaisons. En tisane et consommé après un repas copieux, le basilic est digestif et calmant. Boire une infusion de basilic, le soir au coucher, favorise le sommeil.