La pomme de terre 

Petite histoire 

Importée d’Amérique du Sud au 16e siècle, il faudra attendre 150 ans avant que la pomme de terre ne devienne l’une des cultures vivrières les plus importantes de l’Europe.  

Aujourd’hui, les Européens du Centre et de l’Est en sont les plus grands consommateurs, mais la pomme de terre joue un rôle dans l’alimentation de tous les pays du continent européen où sa consommation moyenne par habitant s’est établie à 94 kg en 2005. 

Les caractéristiques nutritionnelles les plus intéressantes et les plus importantes de la pomme de terre sont énumérées ci-dessous. Il est important d’en tenir compte pour bien appréhender sa contribution dans un régime alimentaire sain et équilibré.

Valeurs nutritionnelles de la pomme de terre

85 kcal / 100 g. Les pommes de terre sont riches en magnésium -27 mg/100 g- et en potassium -40mg/100 g- ce qui lui confère de nombreux bienfaits.

Elles contiennent aussi beaucoup de vitamines B1, B6, C, P et de l’amidon.

La pomme de terre est une bonne source de lysine et de tryptophane.

La pomme de terre est un sucre lent, l’un des meilleurs d’ailleurs, que l’organisme assimile très bien, sans le stocker immédiatement en graisse comme les sucres raffinés.

La pomme de terre possède aussi 2g/100g de protéines. Etant donné que ces protéines se trouvent sous la peau, il est recommandé, pour les préserver, de ne pas éplucher la pomme de terre mais, idéalement, de la gratter.

C’est aussi un aliment fortement diurétique 

A conseiller en cas d’hypertension artérielle, d’insuffisance rénale, de gastrite, d’ulcère.

En cas de diabète et de maladies cardio-vasculaires.